Performances

INTRODUCTIONS EN BOURSE Goldman Sachs domine JPMorgan cette année

le 12/12/2013 L'AGEFI Hebdo

Les IPO rattrapent leur retard

Les introductions en Bourse (IPO), qui s’étaient globalement réduites de 27 % en 2012, ont regagné une partie de leur retard en progressant de 33 % cette année, avec 153,9 milliards de dollars levés en 833 émissions à l’échelle mondiale, selon Dealogic. Ce classement place Goldman Sachs en tête des teneurs de livres, devant JPMorgan et Morgan Stanley, qui dominait l’an dernier grâce à l’IPO « remarquée » de Facebook. Le marché reste cependant petit par rapport à 2010 (plus de 260 milliards) et aux années d’avant-crise.

Le marché américain gagne 35 %, avec 53,9 milliards de dollars et 202 émissions (au lieu de 126 en 2012), dont celles notables sur Plains GP (2,9 milliards de dollars levés), Zoetis (2,6), Twitter (2,1), Antero Resources (1,8), ING US (1,5). Ces IPO ont notamment permis à Bank of America ML de devancer Goldman Sachs, JPMorgan et Citi outre-Atlantique.

L’Europe oui, la France bof

Sur le Vieux Continent, ce marché a été presque multiplié par trois par rapport à 2012, avec 32,6 milliards de dollars (+163 %) levés en 150 émissions (contre 114 l’an dernier). Signe qu’après plusieurs années de petites IPO, l’appétit des investisseurs et les valorisations de comparables ont de nouveau permis quelques introductions conséquentes, notamment aux Royaume-Uni et en Allemagne : Royal Mail (avec l’équivalent de 3,2 milliards de dollars levés), Merlin Entertainments (1,7), LEG Immobilien (1,6), Cembra Money Bank (1,2), esure Group (1)… Après une période de crise où seules s’introduisaient en Bourse des marques Internet ou des biotechs, on retrouve donc des levées primaires dans les transports, loisirs, services financiers, biens de consommation… Goldman Sachs domine assez largement ce marché, devant Deutsche Bank et JPMorgan. On note l’absence des banques françaises dans les 10 premiers conseils, malgré un marché national en progrès avec près de 2 milliards d’euros levés en 15 opérations. Numericable (avec Deutsche Bank, JPMorgan, Crédit Agricole CIB, HSBC, Morgan Stanley) a ainsi levé 750 millions, Tarkett 462, Constellium 367 et Criteo 220 à New York.

Stable autour de 48 milliards de dollars en 376 émissions, le marché asiatique déçoit encore, malgré les introductions importantes de Suntory B&F (3,9 milliards) et de plusieurs holdings dans les infrastructures, les ressources naturelles

et l’immobilier.

A lire aussi