Innovation financière

Ingenico émet 250 millions d'euros d’Oceane

le 10/03/2011 L'AGEFI Hebdo

Le spécialiste français des solutions de paiement a émis pour 250 millions d’euros d’obligations convertibles ou échangeables en actions nouvelles ou existantes (Oceane), à échéance 2017, à la suite de l’exercice de l’option de surallocation. Cette levée sursouscrite six à sept fois, notamment par les fonds spécialisés, vise à financer des acquisitions, à allonger la maturité de la dette et à diversifier le financement du groupe. Conseillée par Rothschild, cette émission a connu un vrai succès, permettant aux banques chargées du placement - Lazard-Natixis et SG CIB, outre Goldman Sachs pour la coordination globale - de fixer à 40 % la prime de conversion (différence entre la valeur nominale de l’Oceane, ici à 37,45 euros, et le cours de l’action). On retrouve donc les niveaux de mi-2009, quand des cours boursiers beaucoup plus bas pouvaient justifier de primes élevées. Avant d’être relevée, la fourchette initiale de la prime se situait entre 30 % et 35 %, et les primes moyennes des dernières émissions en Europe ont plutôt atteint 25 % et 30 % (L’Agefi Hebdo du 10 février). La dilution maximale en cas de conversion s’établira à 11,5 %. La demande fut telle que l’entreprise a aussi obtenu un très bon coupon, en bas de fourchette, à 2,75 %, contre une moyenne proche de 4 % pour les dernières émissions européennes.

A lire aussi