Innovation fonancière

Fresenius, Polkomtel et Taminco relancent le marché « high yield »

le 02/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Les groupes européens renouent avec les émissions d’obligations à haut rendement. Le belge Taminco NV (photo) racheté par Apollo a ainsi complété la première émission refinançant un LBO (leveraged buy-out) depuis l’été 2011 (450 millions de dollars à 2020, et 9,75 %). Plus symboliques car moins attendus ont été les succès de l’autrichien Wienerberger pour 200 millions d’euros (maturité 2015, coupon 5 %), de l’espagnol Ono pour 400 millions de dollars (2018 et 8,875 %) et surtout du polonais Polkomtel pour 542 millions d’euros et 500 millions de dollars (maturité 2020, coupons de 11,75 % et 11,625 %). Moins étonnant, l’allemand Fresenius a émis 250 millions d’euros (maturité 2019 et coupon de 5,25 %) plus deux lignes en dollars. Kabel Deutschland et Ardagh ont également ciblé les investisseurs américains. Outre la volonté de se refinancer aux Etats-Unis, la réouverture de ce marché pour les corporates européens s’explique aussi par des rendements resserrés, autour de 600 points de base pour l’indice iTraxx Crossover.

A lire aussi