FINANCEMENTS DE PROJETS State Bank of India toujours loin devant

le 04/10/2012 L'AGEFI Hebdo

Marché soutenu par l’Asie

Les financements de projets privés et publics, calculés dans leur ensemble, ont chuté cette année, à 234 milliards de dollars (-23 %) de prêts bancaires, selon ce classement des banques « arrangeurs » réalisé par Dealogic. La chute est encore plus forte pour les financements d’infrastructures liées au public et non énergétiques (71 milliards de dollars, -27 %). State Bank of India domine toujours ce marché mondial, devant Mitsubishi et Mizuho cette année. Essentiellement grâce à un marché asiatique qui reste le plus important malgré une baisse de 28 % : +5 % d’une année sur l’autre avec 83 milliards de dollars (221 financements), notamment grâce aux projets en Inde et en Asie du Sud-Est. On retrouve donc naturellement sur ce marché asiatique State Bank of India, devant Axis Bank et China Development Bank.

Mitsubishi UFJ se fait un nom

Le marché américain progresse de 8 % à 27 milliards de dollars pour 59 projets, avec encore cette année une domination de Mitsubishi UFJ Financial, devant Morgan Stanley, Credit Suisse, Deutsche Bank et Royal Bank of Canada. Les banques françaises, qui y avaient été très actives en 2011, sont en revanche un peu en retrait.

La banque japonaise arrive aussi en tête d’un marché européen en baisse, de 6 % à 36 milliards de dollars (116 projets). Un Vieux Continent où les banques françaises sont quand même bien placées avec Crédit Agricole CIB et SG CIB (2e et 3e), notamment grâce aux financement des projets dans les transports tricolores : APRR (4,5 milliards de dollars) et Contournement LGV Nimes-Montpellier (2,5 milliards). Parmi les autres grands projets financés en Europe, Dealogic intègre le complexe chimique Surgil Ustyurt Gas en Ouzbékistan (3,9 milliards) et différentes acquisitions de réseaux : Open Grid en Allemagne (3,5), Solveig Gas Transportation en Norvège (2,9), Veolia Water au Royaume-Uni (1,9), etc.

A lire aussi