Un enjeu des relations entre gérants et « clearing brokers »

le 11/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Les sociétés de gestion passeront le plus souvent par un « clearing broker » pour compenser leurs dérivés, et les négociations des contrats débouchent sur des demandes de collateral potentiellement fluctuantes. « Les contrats sont déséquilibrés, prévoyant le droit pour les 'clearing brokers' de demander à tout moment du 'collateral' supplémentaire, indépendamment des exigences de la chambre de compensation. En outre, cette demande peut porter sur la qualité du 'collateral', déplore Radia Krouri, responsable du département Structuration et opérations de marché chez Natixis AM. Aux Etats-Unis également, les acteurs du 'buy-side' s’inquiètent dans les mêmes termes de cette documentation de place qu’ils considèrent déséquilibrée. » Le problème survient surtout quand le clearing broker transforme le collateral fourni. « Dans ce dernier cas, le prix de revient d’une opération sera incertain, le coût de financement du 'collateral' et des appels de marge pouvant varier avec le marché », explique Florence Bonnevay, head of market & financing services de BNP Paribas Securities Services.

A lire aussi