En attendant le « plus », Oséo poursuit son œuvre

le 10/01/2013 L'AGEFI Hebdo

Affacturage. La banque publique d’investissement (BPI) existe : la loi fondatrice est parue dans le Journal officiel du 1er janvier. Dans quelques jours devrait être annoncé le nom de la ville de province où se tiendra son premier conseil d’administration. En attendant, Oséo - sa filiale, qui n’est donc pas encore rebaptisée - a annoncé le lancement d’un nouveau dispositif de garantie publique pour permettre d’apporter plus de 500 millions d’euros de crédits de trésorerie aux PME et TPE. D’ici à la concrétisation du « guichet unique » de la BPI dans chaque région, ces dernières « pourront s’adresser directement à leurs agences bancaires habituelles ou aux directions régionales d’Oséo ». Le ministre de l’Economie Pierre Moscovici a par ailleurs chargé Jean-Michel Charpin, inspecteur général des finances, de lui soumettre des propositions pour « la gestion de leur trésorerie par les TPE et les PME, en facilitant par exemple l’affacturage ou le recours à l’assurance-crédit ».

A lire aussi