ÉMISSIONS FINANCIÈRES - JPMorgan et Goldman Sachs mènent le conseil

le 26/09/2013 L'AGEFI Hebdo

Emissions obligataires globales en baisse

Signe de la poursuite d’un deleveraginggénéral, le marché des émissions de dette par les groupes et institutions financières (FIG) diminue de 7,5 % cette année, selon ce classement des établissements teneurs de livres spécialisés proposé par Dealogic. Les montants atteignent 752 milliards de dollars depuis janvier (558 pour les seules banques). Le nombre d’émissions chute même de 30 % à 1.962 (1.622 pour les banques). Les banques américaines arrivent en tête du conseil sur ces émissions, comme JPMorgan et Goldman Sachs, notamment aidées par un marché domestique dynamique (14 % à 210 milliards de dollars).

En Europe, où le marché a baissé de 14 % à 286 milliards (228 pour les banques), ce sont encore HSBC, Deutsche Bank et BNP Paribas qui dominent. Les autres banques hexagonales (SG CIB, Crédit Agricole CIB et Natixis) font aussi bonne figure, notamment grâce au marché français en hausse de 40 % à 66 milliards. Ce classement ne prend pas en compte les covered bonds, dont les volumes ont cependant chuté de 31 % à 132 milliards de dollars (pour 331 émissions) en Europe cette année.

Petites augmentations de capital

Avec la hausse des Bourses, davantage de groupes financiers ont choisi de faire appel au marché, qui enregistre 336 augmentations de capital (contre 290 en 2012), les seules banques diminuant toutefois le nombre d'opérations (40 contre 54 en 2012). Les montants levés chutent cependant de 28 % à 95 milliards de dollars, avec seulement 14 milliards (-75 %) pour le marché américain où Goldman Sachs, Citi et Morgan Stanley sont les banques conseils les mieux placées cette année. Le marché des opérations en capital de FIG baisse aussi en taille en Asie, de 27 % à 31 milliards. L'Europe connaît un mouvement inverse, avec de plus grosses opérations et 35 milliards levés (+48 %), notamment via quatre augmentations de capital de plus de 3 milliards (Deutsche Bank, VTB, Commerzbank, Nordea) et un redémarrage des IPO de financières au Royaume-Uni (esure Group, Platform Acquisition, Partnership Assurance...) dans la foulée de Direct Line Insurance fin 2012. Deutsche Bank, Citi et Morgan Stanley se classent en tête des banques conseils sur ces segments.

A lire aussi