Innovation financière

EDF émet un montant record de dette hybride

le 31/01/2013 L'AGEFI Hebdo

C’est une première pour EDF. Le groupe d’électricité vient de réaliser une émission inaugurale de dette subordonnée à durée indéterminée. Quelques jours après Veolia (L'Agefi Hebdo du 17 janvier), il a émis 6,2 milliards d’euros de ce type d’obligations en quatre tranches, dont deux en euros, une en livres sterling et une en dollars. Davantage motivée par l’optimisation de sa structure de bilan que par la défense de son rating (ces dettes sont considérées par les agences de notation comme des fonds propres pour 50 % de leur montant), cette opération est riche en records sur ce marché en développement de la dette corporate hybride. Tout d’abord par son montant : 2,5 milliards d’euros, 1,25 milliard de livres et 3 milliards de dollars. Ensuite par la durée de ses calls (options de remboursement à l’initiative de l’émetteur) à 7 et 12 ans pour les deux émissions en euros et à 10 et 13 ans pour celles en dollars et livres sterling. Enfin, pour ses rendements à l’émission historiquement bas. Ainsi, la prime de subordination se situe entre 200 et 235 points de base (pb) contre 250 à 300 pb en moyenne sur le marché.

A lire aussi