Dexia et le paradoxe des dérivés

le 20/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Les critiques adressées à Dexia sur ses errements sont nombreuses et nourries. Une partie des problèmes de liquidité de la banque tient toutefois aux couvertures de son portefeuille de taux - des produits dérivés cotés classiques - qu’elle a achetées il y a deux ans et qui était destinées à la couvrir, en toute rigueur, contre la hausse des taux. Las, les taux ont en fait baissé depuis et voilà que la banque a du mal à présent à financer les appels de marge. Pourtant, le mark to market a évolué en faveur de la banque, son portefeuille s’appréciant grâce à cette baisse des taux. Un paradoxe qui ne semble pas infléchir les réflexions actuelles sur la régulation des dérivés, leur mise en coupe réglée étant envisagée sous l’angle de leur compensation avec appels de marge et pression sur la liquidité.

A lire aussi