Dérivés, le Nasdaq se pose en rival du Liffe et d’Eurex

le 06/06/2013 L'AGEFI Hebdo

Offensive. La bataille fait rage sur le terrain européen des dérivés de taux. Quelques jours après Eurex, filiale de Deutsche Börse, qui a relancé son offre de contrats futures sur l’Euribor, c’est au tour du Nasdaq de sortir du bois en lançant NLX, sa plate-forme dédiée aux dérivés de taux en Europe. Annoncé fin 2012, ce projet n’a obtenu le feu vert des autorités britanniques que fin mai. Basé à Londres, NLX se pose d’emblée comme un rival du Liffe, filiale de Nyse Euronext, et d’Eurex. Deux acteurs qui dominent aujourd’hui ce marché des dérivés. Le Nasdaq peut compter sur des soutiens de poids pour développer sa nouvelle plate-forme. BNP Paribas, Citigroup, Nomura, RBS ou encore UBS vont en effet négocier leurs dérivés sur NLX. Une dizaine de courtiers, dont Getco et Newedge, ont également fait part de leur intérêt pour ce nouvel entrant.

A lire aussi