L'avis de... François Hisquin, président-directeur général d'Octo Technology

« Délivrer du logiciel de manière continue »

le 23/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Comment définiriez-vous les « méthodes agiles » ?

Avec les méthodes agiles, qui privilégient des cycles courts, vous délivrez du logiciel de manière continue, tout en apportant des améliorations via des itérations successives qui peuvent durer entre une semaine et quinze jours.

Quels sont les avantages de cette méthode ?

Vous pouvez déterminer au fil de l’eau avec les métiers les fonctions à développer en priorité parce qu’elles sont importantes pour le business. Ce qui vous permet aussi d’éviter de développer des fonctionnalités qui ne servent à rien.

Quelles sont les limites des méthodes agiles ?

Sur des applications très standardisées, comme les logiciels de comptabilité, elles ont peu d’intérêt. Mais la principale limite a trait aux compétences des équipes IT qui ont l’habitude de travailler avec un mode de fonctionnement où les spécifications, le développement, l’intégration et les tests ne sont pas réalisés par les mêmes personnes. Avec les méthodes agiles, une seule personne doit être capable de prendre en charge l’ensemble de cette chaîne.

A lire aussi