Entretien avec... Yvette Roozenbeek, directrice chez Eurogroup Consulting

« Débattre de la séparation des activités est un élément symbolique »

le 12/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Yvette Roozenbeek directrice chez Eurogroup Consulting (dr)

New York et Londres réforment leurs secteurs bancaires. Leurs approches sont-elles comparables ?

La réforme Vickers répond à un sujet spécifiquement britannique de protection des particuliers après avoir injecté des fonds publics dans des banques de détail. Les Etats-Unis, avec la loi Volcker, réagissent à d’autres types d’événements liés aux abus des banques d’investissement qui s’impliquaient dans des activités de spéculation et conservaient en même temps un lien en capital et un intérêt de propriétaire. De ce fait, les approches sont différentes. Mais dans les deux cas, elles ne conduisent pas à une séparation complète des activités : l’expérience en contredirait le bien-fondé.

La séparation des activités est-elle la solution ?

Il faut s’entendre sur ce que sont les activités « casino » et celles qui ont un impact réel sur l’économie. Des zones d’ombre persistent dans le texte de Vickers qui rendent encore difficile l’appréhension de ce qui sera finalement filialisé et donc garanti par l’Etat. Par ailleurs, il existe déjà de nouvelles mesures européennes destinées à maîtriser et contrôler les risques de marché, comme le règlement dit « Emir » qui pousse à plus de transparence et de maîtrise de risques pris sur les produits dérivés standardisés en exigeant l’intervention d’une chambre de compensation centrale. Débattre de la séparation des activités est un élément symbolique pour garantir les dépôts des épargnants, mais il faut aborder le sujet de façon plus large et l’étendre à la prise et au contrôle de risques des banques.

Que faut-il attendre des travaux de la Commission ?

La démarche est nouvelle. Jusque-là, elle relevait plutôt des Etats. Les experts de la Commission rappelleront sans doute qu’il existe des modèles bancaires variés, ce qui peut être un gage de sécurité pour le système.

A lire aussi