Crédit Agricole SA tourne la page du courtage

le 20/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Cessions. En annonçant la séparation de ses opérations de compensation et d’exécution d’ordres, Newedge signe la fin de son modèle. Aucune vente à la découpe ou introduction en Bourse n’a encore été officialisée, mais la branche compensation de ce courtier spécialiste des dérivés pourrait intéresser Société Générale, son actionnaire à parité avec Crédit Agricole SA (CASA). Une source proche de la banque plaide pour que l’activité soit remontée dans Société Générale Investment and Corporate Banking (CIB) pour compléter la chaîne de services des activités de marché. Quoi qu’il en soit, Newedge va simplifier son dispositif géographique, optimiser ses processus opérationnels et réduire ses coûts. Il va supprimer 16 % de ses effectifs, soit 450 emplois, dans les dix-huit prochains mois. Parallèlement, CASA poursuit sa sortie du courtage. Après la cession de Citics au chinois CLSA, CASA espère boucler d’ici à février la vente de son pôle européen CA Cheuvreux à Kepler. Une opération à perte et avec un très lourd tribut social

(voir ci-dessus). Le groupe doit aussi boucler le plan de départs volontaires de CA CIB, toujours en cours.

A lire aussi