Crédit Agricole poursuit la mue de son bilan

le 22/03/2012 L'AGEFI Hebdo

Dépréciations. 14 milliards d’euros de risques pondérés. C’est l’économie que réalise Crédit Agricole (CASA) en cédant au fonds américain BlueMontain un portefeuille de crédits toxiques hérité de la crise des crédits subprime. La banque conserve en revanche le risque de contrepartie et fournira des facilités de liquidités à l’acheteur. Si l’activité de financement et investissement allège son bilan, la banque de détail à l’international pâtit encore d’Emporiki. L’extension du plan d’aide à la Grèce aux financements d’entreprises publiques contraint CASA à passer des provisions sur 415 millions d’euros de créances. En tenant compte du taux de 74 % appliqué par le groupe, cela représente 307 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 130 millions d’impôts différés de la filiale grecque. Ces charges sont compensées par un profit exceptionnel de 550 millions d’euros lié à des rachats de dettes subordonnées début 2012.

A lire aussi