Compensation et sexisme

le 16/06/2011 L'AGEFI Hebdo

La volonté de s’amender n’a décidément pas de limite chez certains acteurs de marché. Voilà DTCC (« The Depository Trust & Clearing Corporation »), l’organisme de compensation américain, qui annonce le remboursement à tous ses employés de l’impôt fédéral qu’ils ont dû acquitter quand leur compagnon bénéficiait de leur couverture maladie. Car l’impôt n’était dû que si le compagnon était du même sexe que le bénéficiaire principal. De quoi se présenter à l’avant-garde des acteurs financiers en matière de non-discrimination mais aussi « d’innovation, de créativité, de productivité ». Espérons que les négociations en cours sur le partage des informations contenues dans les bases de données de DTCC, où une certaine tension oppose l’Europe et les Etats-Unis, vont se terminer avec un même esprit d’ouverture !

A lire aussi