COMMUNICATION FINANCIERE Brunswick reste leader mondial dans les M&A

le 16/02/2012 L'AGEFI Hebdo

45 % pour cinq agences

Sur un marché mondial des fusions-acquisitions en légère hausse en 2011 (+3,6 % à 2.203 milliards de dollars), les dix plus grandes agences de communication financière sont restées les mêmes qu’en 2010, selon Mergermarket. Pire, alors que les forces en présence s’étaient un peu rééquilibrées en 2010 après une année 2009 axée sur de grandes opérations « structurantes », les cinq meilleures s’attribuent près de 45 % du marché en montants, selon ce classement qui comporte toutefois le biais de ne pas inclure les opérations minoritaires inférieures à 100 millions de dollars... Dans ce contexte, l’agence Brunswick reste assez largement leader mondial, pour la quatrième année consécutive, avec 189 transactions représentant plus de 238 milliards de dollars.

Ce classement fait de nouveau la part belle aux agences américaines : Joele Frank Wilkinson Brimmer Katcher, leader aux Etats-Unis devant Brunswick, Sard Verbinnen & Co, Abernathy MacGregor et Kekst & Company. La première a notamment conseillé deux des plus grosses opérations outre-Atlantique : El Paso- Kinder Morgan (37 milliards) et Goodrich Corp-United Technologies (18 milliards).

FTI Consulting en nombre 

Financial Dynamics, qui a définitivement adopté le nom de sa maison mère FTI Consulting, reste première mondiale en nombre de deals(235). En valeur, l’agence d’origine britannique conserve aussi sa 6eplace aux Etats-Unis et sa 2eplace en Europe. Malgré un écart qui se resserre, le marché européen reste cependant dominé par Brunswick (dealsAutonomy-HP, Skype-Microsoft ou Rhodia-Solvay par exemple), devant FTI Consulting donc (Nycomed-Takeda et Autonomy-HP), Finsbury, Euro RSCG et Abernathy MacGregor. Le trio britannique domine aussi son marché domestique, tandis qu’Euro RSCG a pris la tête du marché français l’an dernier, en valeur comme en nombre d’opérations. Publicis progresse bien dans ce classement tricolore. En France, les Citigate, Image Sept, Head & Consultancy, Keima, Actifin... n’apparaissent plus que dans le classement par nombre d’opérations conseillées, et non en valeur.

A lire aussi