Communication financière - Brunswick, l’indétrônable conseil des M&A

le 07/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Brunswick premier en France

Dans le monde, en Europe et même dans le classement Asie-Pacifique excluant le Japon, c’est à nouveau Brunswick qui tient le premier rang des agences conseils en communication financière pour les opérations de fusions-acquisitions (M&A), selon Mergermarket. Avec 217 opérations accompagnées, 32 de plus qu’en 2011, et autant que FTI Consulting (ex-Financial Dynamics), Brunswick progresse aussi au niveau du montant des opérations qui atteint 296 milliards de dollars, soit près de 25 % de plus qu’en 2011.

L’essentiel des deals- 151 - ont eu lieu en Europe avec de grosses opérations comme le rachat de Xstrata par Glencore en février (45,6 milliards de dollars) qui, outre Brunswick, a vu intervenir Aura Financial, FTI, Pelham Bell Pottinger et Stockwell Communications, ou la reprise par Rosneft de TNK BP bouclée en fin d’année avec Brunswick et Powerscourt conseillant BP face à Pelham Bell Pottinger côté Rosneft. Brunswick occupe d’ailleurs le premier rang des conseils en communication M&A au Royaume-Uni, comme l’an dernier, mais aussi en France, ce qui est nouveau car en 2011, l’agence se plaçait au deuxième rang derrière Havas Worldwide Paris. En Allemagne et en Italie, les agences les mieux classées sont des locales, Hering Schuppener Consulting et Barabino & Partners.

Sard Verbinnen & Co en Amérique

Aux Etats-Unis, Sard Verbinnen & Co atteint cette année le premier rang du classement avec 123 opérations, laissant Brunswick prendre la deuxième place (103 opérations) tandis que Kekst & Co progresse au troisième rang, suivi de Joele Frank Wilkinson Brimmer Katcher qui abandonne deux places. Sard Verbinnen a été cette année le conseil de Softbank lors du rachat de Sprint Nextel pour 35 milliards de dollars notamment, mais aussi celui de Nyse Euronext, avec RLM Finsbury, lors de la négociation avec Intercontinental Exchange, lui-même conseillé par Brunswick.

Dans la région Asie-Pacifique, Brunswick reste au premier rang du classement mais perd près de la moitié du montant cumulé des transactions accompagnées, tandis que Citigate, classé 18een 2011, gagne la deuxième place.

A lire aussi