L’avis de… Hervé Demoy, associé en charge des services financiers chez PwC

« Certains fonds seront à l’affût de toute occasion dans les services financiers »

le 08/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Pourquoi les fonds d’investissement restent-ils à l’écart de banques de plein exercice ?

Ce sont des activités consommatrices de fonds propres, notamment au travers du crédit. Dans ce cadre, les acteurs du private equity doivent laisser dans ces entités des fonds propres relativement importants pour faire face aux contraintes réglementaires. Pour eux, il est plus intéressant d’investir dans des sociétés peu consommatrices de capitaux et de réaliser des opérations par effet de levier. Cela est plus compliqué à réaliser dans les activités où il y a des contraintes de fonds propres importantes. De plus, sur les activités de dépôts ou de crédits, la réglementation bancaire est contraignante et peut, dans certains cas, interdire à des fonds de prendre une participation majoritaire dans une banque.

Le contexte réglementaire actuel constitue-t-il un atout pour eux ?

Je ne pense pas qu’il soit réellement le moteur des opérations actuelles dans la mesure où les fonds doivent eux aussi anticiper Bâle III et Solvabilité II. En revanche, suite à la crise financière, les valorisations sont revenues à des niveaux plus bas qu’en 2008. Ce phénomène explique l’appétit pour des actifs qui peuvent présenter des perspectives de développement ou de retournement et qui ont une certaine lisibilité en termes de cash-flows générés.

Leur engouement pour le secteur financier va-t-il s’accélérer ?

Certains fonds ont clairement la volonté de se développer sur ce segment et seront donc à l’affût de toute occasion, notamment en France où ce type d’opération est encore relativement rare. En outre, les fonds disposent de beaucoup de liquidités. Ce mouvement est donc appelé à se développer à l’avenir, d’autant que les track records sont plutôt bons et qu’il n’y a pas eu beaucoup de mauvaises surprises dans les investissements récents réalisés par des fonds dans le secteur financier.

A lire aussi