L’avis de… Olivier Arroua, Associé de Selenis

« Certaines familles préfèrent ne plus s’assurer »

le 06/09/2012 L'AGEFI Hebdo

Comment évolue le marché de l’assurance santé individuelle ?

La complémentaire santé est devenue un produit de grande consommation dont les consommateurs surveillent attentivement le rapport qualité/prix. Pour les assureurs, c’est un produit d’appel au tarif attractif qui doit permettre de placer ensuite d’autres contrats chez les clients. Outre l’élargissement des garanties vers des actes non remboursés par la Sécurité sociale, comme les médecines douces ou l’ostéopathie, on voit apparaître des offres low cost ou encore des contrats à remboursement variable des soins comme en ophtalmologie selon le niveau de correction, ou en dentaire selon que les dents à soigner sont placées devant ou derrière… Malgré ces évolutions, de nombreuses familles choisissent tout de même de ne plus s’assurer car la dépense est devenue trop lourde. Les mutuelles santé ont donc un défi à relever : celui d’offrir des soins de qualité à un tarif maîtrisé sur un marché en pleine croissance du fait de la démographie et du désengagement de la Sécurité sociale. Mais pour l’heure, l’équation économique reste à trouver.

A lire aussi