Carton rouge pour les actionnaires de PagesJaunes

le 20/12/2012 L'AGEFI Hebdo

KKR et Goldman Sachs CP sont quasiment exclus du capital de PagesJaunes, dont ils avaient racheté 55 % fin 2006 pour 3,3 milliards d’euros via Mediannuaire Holding, avec plus de 80 % de dette. Avec les difficultés du groupe, les créanciers ont demandé à convertir différentes dettes en capital dans le cadre de la restructuration en cours. Le fonds Cerberus obtiendrait ainsi 80 % de la holding, équivalent à 16 % de la société cotée, quand les autres prêteurs, essentiellement des banques, atteindront environ 35 % du capital de PagesJaunes. Ce dédommagement ne suffirait pas, loin s’en faut, à combler les importantes pertes des prêteurs. Ce que l’histoire ne dit pas, c’est combien ont précisément perdu les deux actionnaires de contrôle, qui n’ont jamais voulu remettre au pot malgré la chute du cours de Bourse et, surtout, n’ont cessé de percevoir commissions et dividendes pendant cinq ans. Une approche pas toujours « socialement responsable » malgré les sorties publiques du dirigeant de PagesJaunes sur ce thème.

A lire aussi