Les Bretons ont trouvé le bon ton

le 12/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Deux ans et demi après son lancement, Crédit Agricole Bretagne Banque d’Affaires affiche un bilan positif. Sur les 300 dirigeants d’entreprise ciblés au départ, 230 ont bénéficié d’un rendez-vous diagnostic permettant de détecter leurs projets. Résultat : « Nous avons réalisé une douzaine d’opérations par an allant de 3 à 300 millions d’euros de dette, expose Grégory Pascal, son directeur. C’est une bonne surprise : cela prouve que nous avons acquis une bonne visibilité et que les dirigeants d’entreprise ont un vrai besoin d’accompagnement sur les métiers de banque d’affaires que sont l’arrangement de dettes, la recherche de sociétés à acquérir ou la gestion de la transmission de leur entreprise. Si nos réalisations sont majoritairement des arrangements de ‘leveraged buy-out’, la part des relais vers nos filiales de fusions-acquisitions et de capital-investissement va croissant. » La coordination avec le réseau des chargés d’affaires s’est également bien installée et les opérations de banque d’affaires ont permis de fidéliser les clients. Cela s’est traduit par une augmentation des flux après opération, et même par de nouvelles sollicitations de la part de clients satisfaits.

A lire aussi