BlackRock lance une plate-forme de trading sur les crédits

le 19/04/2012 L'AGEFI Hebdo

 Deux ans et demi après avoir créé sa propre

plate-forme de négociation pour croiser «en interne» les ordres de ses différents fonds et investisseurs sur certaines actions, le géant new-yorkais de la gestion prévoit de lancer cette année une plate-forme de trading sur les obligations d’entreprises, titres de créances hypothécaires et autres types d’émissions. Une cinquantaine de ses clients, autres gestionnaires, fonds souverains ou compagnies d’assurance, seraient ainsi mis en relation sur la plate-forme Aladdin Trading Network, qui attend le feu vert de la SEC. Si le but est de fournir un service à moindre coût (sans frais de courtage, ni de marché ou de post-marché) et d’accroître la liquidité disponible sur certains instruments, la firme, qui s’est défendue de vouloir concurrencer les banques, ne pourra se passer de certains courtiers chargés d’alimenter le système avec des cotations. Des courtiers de bonne volonté vu le poids du gérant parmi leurs clients.

A lire aussi