Les BFI françaises cisaillent leurs effectifs

le 24/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Volontariat. 200.000 suppressions de postes ont été annoncées cette année dans la finance mondiale, selon Bloomberg. BNP Paribas prend part au dégraissage en prévoyant 2.000 destructions d’emplois. Les dernières annonces concernent 279 postes sur les 3.700 de son pôle de gestion d’actifs, a révélé L’Agefi Quotidien du 17 novembre. BNP Paribas prévoit aussi de réduire les effectifs de sa banque de financement et d’investissement (BFI) de 6,5 % : 1.396 postes seront supprimés d’ici à fin 2012, dont 373 en France (11,3 %). Après les fonctions supports, les financements structurés, victimes d’un assèchement des ressources en dollars, paieront le plus lourd tribut (voir ci-contre). A l’international, les activités en Grèce seront fermées. Société Générale prévoit aussi des centaines de suppressions de postes dans sa BFI à l’étranger et en France, où un plan de sauvegarde de l’emploi sera mis en place début 2012. Le groupe assure y privilégier, comme BNP Paribas, les départs volontaires. De son côté, Crédit Agricole peaufine ses arbitrages sur des centaines de suppressions d’emplois en BFI.

A lire aussi