BFI Deutsche Bank engrange les plus forts revenus en Europe

le 12/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Barclays domine sur les obligations

Deutsche Bank s’arroge ce trimestre la première place de ce classement Dealogic sur l’activité des banques de financement et d’investissement (BFI) européennes, avec des revenus de près de 278 millions d’euros. Avec une part de marché de 8,72 %, l’établissement allemand fait la course en tête, suivi par JPMorgan. BNP Paribas se hisse à la troisième place du podium.

Barclays domine sur le marché des émissions obligataires (DCM - debt capital market), en traitant plus de 47 milliards d’euros de volumes. L’établissement a notamment arrangé des émissions souveraines comme celle de l’Italie, pour 7,3 milliards d’euros. Deutsche Bank rétrograde à la deuxième place et HSBC se maintient à la troisième position des banques. BNP Paribas cède du terrain et décroche de deux places, ayant notamment été teneur de livre dans l’émission par la Banque européenne d’investissement de 5 milliards d’euros.

Deutsche Bank accède à la première place du classement relatif aux prêts syndiqués, avec 26 opérations pour un volume de 5,7 milliards d’euros. Dans un marché en baisse de près de 50 %, l’opération phare sur la période a été le crédit syndiqué de 8 milliards par l’allemand Schaeffler Technologies AG. Crédit Agricole CIB, numéro un l’an dernier, voit ses encours divisés par trois quasiment et rétrograde à la troisième position, BNP Paribas à la cinquième, les deux banques ayant notamment participé au crédit de 3,2 milliards d’euros d’Enel.

M&A : les américaines en tête

Le secteur des fusions-acquisitions (M&A) totalise sur ce premier trimestre seulement 3.410 opérations (4.500 en 2011), soit 184,9 milliards d’euros (220 milliards). Les banques américaines se taillent la part du lion, avec Morgan Stanley en tête, doublant son activité (63 contre 31 milliards), grâce à ses interventions notamment sur le rachat de 66 % de Xstrata lancé par Glencore (48 milliards de dollars) et sur l’offre de GDF Suez sur 30 % d’International Power en cours de revalorisation. Le premier acteur français, BNP Paribas, figure en huitième position.

A lire aussi