Besoin de synthèse

le 02/06/2011 L'AGEFI Hebdo

Directive MIF ou Emir, les retards apportés aux grandes réformes ne nous rassurent pas sur la maîtrise de leur application. Les financiers insistent à présent sur les contradictions qui vont bientôt se faire jour entre, d’une part, les exigences de Bâle III - qui va impacter lourdement les activités de trading des banques - et, d’autre part, la régulation des dérivés OTC qui veut favoriser la liquidité du marché. Les inquiétudes ne sont pas minces quant aux effets de Solvabilité II sur l’investissement des assureurs en actions d’entreprises, notamment de PME, alors que le renforcement de ces structures, via la cotation en Bourse, fait l’objet de toute une batterie d’encouragements. Quelle instance prend en charge la synthèse des nouvelles régulations ?

A lire aussi