Innovation financière

BBVA France se lie à un nouveau fonds de dette infrastructures

le 12/07/2012 L'AGEFI Hebdo

BBVA renforce sa stratégie en dette infrastructures en se liant au fonds indépendant géré par Rivage Investment, qui visera 250 millions d’euros et potentiellement 500. Tandis que Bâle III pénalise les engagements longs des banques, d'autres institutionnels aux passifs longs pourraient participer aux prêts : assurances, mutuelles, caisses de retraite, corporates, etc. Le véhicule pourrait prendre diverses formes selon les investisseurs : le fonds commun de titrisation (FCT) a l'avantage d'émettre des obligations mais l’inconvénient d’être assimilé à la titrisation sous Solvabilité II ; le fonds contractuel offre une approche « par transparence » qui permet de réduire l'exigence en fonds propres supplémentaires. Distribué par BBVA, Rivage Infrastructure Debt Fund investira dans des prêts bancaires, sans s'interdire les obligations de projet, en Europe du Nord, sur des maturités longues (et durées moyennes de 11-12 ans), des segments défensifs (transport, énergie, bâtimentaire), mais pour des équipements aussi bien matures (brownfield) que nouveaux (greenfield) au profil risque/rendement apprécié.

A lire aussi