Les banques françaises poussent les feux sur le « trading »

le 26/04/2012 L'AGEFI Hebdo

Evolution. Société Générale passe à la vitesse supérieure en matière de crossing network (système interne d’appariement des ordres). Trois ans après la mise en route d’Alpha X Europe, son courtier SG Securities a lancé une plate-forme paneuropéenne de négociation cash actions, baptisée Alpha Y et couvrant plus de 4.500 valeurs. Si Alpha X ne proposait que l’appariement des ordres passés par les algorithmes d’exécution internes, Alpha Y permet à ses clients institutionnels d’interagir sur l’ensemble des flux de la banque, à savoir ceux provenant des activités sur dérivés, de l’accès au marché électronique et d’arbitragistes. Quelques jours plus tôt, CA Cheuvreux avait aussi fait évoluer ses outils en dévoilant Blink, un crossing network doté du statut de système multilatéral de négociation couvrant 1.700 valeurs sur 14 marchés européens.

A lire aussi