Les banques françaises en ligne pour la surcharge de capital

le 10/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Impact. Parmi 29 banques recensées comme « systémiques » (lire page 18) figurent BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et BPCE, soit l’ensemble des grandes banques françaises, sauf Crédit Mutuel. Toutes devront augmenter leur capital de 1 % à 2,5 % de leurs actifs pondérés, le niveau exact devant être fixé à chacune en 2014 pour être en place à l’horizon 2019. Mais déjà les françaises se sont engagées à atteindre un ratio de 9 % dès juin 2012 et sont donc en ligne. Pour y parvenir, elles doivent faire maigrir leur bilan. Après l’arrêté des contours, elles devront présenter l’impact de leurs mesures. Après Société Générale, BNP Paribas devrait l’annoncer à sa banque de financement et d’investissement (CIB) en comité d’entreprise le 16 novembre. Pour sa part, Crédit Agricole SA n’a pas encore arrêté les compteurs concernant sa filiale CA CIB . La Tribune avait annoncé le 7 novembre 1.000 suppressions de postes. En tout cas, les promesses de retour sur capital investi semblent de plus en plus difficiles à tenir (voir le tableau).

A lire aussi