Axa prêt à céder un fleuron du capital-investissement

le 29/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Dirigeants. « Il n’y a pas de vache sacrée dans le groupe. » Les propos d’Henri de Castries, PDG d’Axa, tenus début juin lors de la présentation de son plan stratégique, résonnent aujourd’hui d’une tonalité particulière. Selon des sources proches du dossier, l’assureur a mandaté Credit Suisse en vue de céder sa filiale Axa Private Equity (Axa PE) pour un montant - non confirmé - d’environ un milliard d’euros. Concrètement, même si le groupe s’est refusé à tout commentaire, Axa souhaiterait vendre la société de gestion tout en conservant ses parts dans les fonds gérés. « Le processus n’en est qu’à ses prémices. Mais l’actionnaire avait déjà fait connaître en interne sa volonté d’ouvrir le capital d’Axa PE à ses dirigeants », explique cette source. En clair, Dominique Senequier, emblématique présidente d’Axa PE, devrait définitivement prendre les rênes d’une entité qu’elle a façonnée depuis sa création en 1996. Le tour de table pourrait accueillir d’autres investisseurs, soit des grands noms du capital-investissement tels Blackstone, KKR ou Carlyle, soit des fonds souverains.

A lire aussi