AVOCATS Skadden Arps maintient son rang de leader mondial sur les M&A

le 06/01/2011 L'AGEFI Hebdo

Une activité transatlantique

Skadden Arps, le numéro un mondial des cabinets d’avocats conseils sur des opérations de fusions-acquisitions (annoncées) en 2010 comme en 2009, selon le classement établi par Thomson Reuters, aura conseillé un montant total de 268 milliards de dollars, pour 222 opérations, contre cependant 354 milliards l’année précédente. Premier acteur dans ce métier aux Etats-Unis, pour la deuxième année consécutive aussi (grâce entre autres à ses interventions sur le rachat de Qwest par CenturyLink ou de BskyB par NewsCorp), le cabinet américain fait son apparition au sommet du classement européen, à la quatrième place (acquisition de l’italien Weather Investments par le russe Vimpel Com ou d’Alcon par Novartis).

Linklaters, premier européen et français

Skadden Arps est suivi en 2010 au niveau mondial par Sullivan & Cromwell, 9een 2009, mais qui fut leader en 2008. De même, le 3e, Linklaters, était 6een 2009, mais 2een 2008. Pour sa part, ce cabinet d’origine britannique doit cette place dans le trio de tête au marché européen, sur lequel il retrouve son rang de leader (avec 201 dealspour 152 milliards), devant Freshfields, qui le lui avait subtilisé en 2009. Linklaters bondit dans le classement établi sur le marché français de la 15eà la 1ère place d’une année sur l’autre, ayant conseillé 45 opérations (dont l’offre Sanofi Aventis sur Genzyme, l’acquisition de GDF Suez Energy International par International Power ou de Transdev par Veolia Transport) pour un montant de 66 milliards de dollars, contre 34 pour 10 milliards en 2009.

Bredin Prat, premier français

Sur ce marché hexagonal, un cabinet français, Bredin Prat, réussit à décrocher la 2e place, totalisant près de 37 milliards pour 29 deals(dont aussi la cession de GDF Suez Energy International, mais également celle d’Areva TD), après 15 milliards pour 18 en 2009. Parmi les acteurs français d’ailleurs, outre Bredin Prat, seul Gide Loyrette Nouel, à la 15e place (3een 2009), réussit à entrer dans notre Top 15 sur son marché local.

A lire aussi