Avis partagés

le 03/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Michel Barnier, commissaire au Marché intérieur à la Commission européenne

Il fallait « remettre les règles de transparence, de responsabilité, de morale là où elles avaient disparu : au service de l’économie réelle » (20 octobre 2011)

Sharon Bowles, présidente du Comité des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen

« Quand on parle de transparence, il faut avoir à l’esprit : pour qui ? J’accueille donc favorablement les propositions d’exclure les grands ordres de la transparence ‘pre-trade’, car si celle-ci était imposée, cela aurait un effet négatif sur le ‘trading’ et la liquidité des marché, ce qui n’est bon pour personne » (20 octobre 2011)

Jean-Pierre Jouyet, président de l’Autorité des marchés financiers

« Le texte manque d’ambition sur la structure des marchés actions (…) Les OTF (‘organized trading facilities’, NDLR) n’apportent aucune garantie équivalente à celle d’un marché réglementé ou d’une plate-forme quant à la formation des prix ou à la transparence » (La Tribune, 25 octobre 2011)

A lire aussi