Des approches sectorielles aussi chez FSI et CDC Entreprises

le 14/06/2012 L'AGEFI Hebdo

Dans la logique qui a mené ses équipes à analyser en détail seize filières industrielles depuis 2010, le Fonds stratégique d’investissement (FSI) a annoncé récemment un accord sur la création du Fonds de modernisation des entreprises ferroviaires (FMEF), doté de 40 millions d’euros également abondés par Alstom, la SNCF, Bombardier et la RATP. Ce fonds est destiné à consolider son secteur et à favoriser l’émergence d’entreprises de taille supérieure, dans la logique industrielle des Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA), Fonds Bois et InnoBio - qui ont chacun leurs spécificités en fonction des donneurs d’ordre qu’ils réunissent -, et en attendant d’autres créations, notamment dans les secteurs nucléaire et aéronautique.

Cette dernière filière dispose déjà des fonds Aerofund I et II, gérés par ACE Management et abondés par des industriels (pour 50 %) et par CDC Entreprises FSI France Investissement (pour un tiers). Cette autre filiale de la Caisse des dépôts, qui gère aussi InnoBio (via l’équipe dédiée aux sciences de la vie) et les Fonds Bois, a par ailleurs développé deux fonds sectoriels pour soutenir les filières mode et luxe (Mode & Finance) et culturelle (Patrimoine & Création). « En parallèle, notre activité fonds de fonds soutient plus de 70 fonds sectoriels, en innovation ou capital-développement, toujours avec à la fois le souhait d’en garantir l’indépendance et la spécificité sectorielle qui favorise leur compréhension des marchés et donc leur création de valeur », explique Philippe Braidy, président de CDC Entreprises, citant quelques autres exemples symboliques tels Agro Invest, BioDiscovery, Elaia, 3T, Demeter, Fimiecc...

A lire aussi