Innovation financière

Apple invente les méga-émissions obligataires

le 09/05/2013 L'AGEFI Hebdo

Jusqu’à présent, seuls les Etats pouvaient émettre un tel montant d’obligations. En plaçant un emprunt de 17 milliards de dollars, Apple a battu tous les records dans le monde des entreprises. Cette opération s’est faite en plusieurs tranches sur des maturités de 3 à 30 ans et avec des taux variables et fixes. L’effet rareté (Apple n’avait pas émis d’obligations depuis vingt ans), la solidité du bilan (145 milliards de dollars de cash) et l’importance des liquidités à investir ont assuré le succès de l’opération avec une demande portant sur 52 milliards de dollars. Avec, pour conséquence, des spreads resserrés qui vont de 20 points de base (pb) pour la tranche à 3 ans à 100 pb pour celle à 30 ans. L’entreprise utilisera cet argent pour mener à bien son programme de versement de dividende et de rachat d’actions de 100 milliards de dollars.

A lire aussi