Innovation financière

Air Liquide réalise la plus grosse émission en renminbi d’un européen

le 15/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Après des entreprises comme Unilever, Volkswagen ou Tesco (L’Agefi Hebdo du 1er septembre), Air Liquide est devenue la semaine dernière la première entreprise française à se financer sur le marché obligataire en yuans. Avec l’aide de Bank of China, ICBC, HSBC et Standard Chartered, le groupe noté A a levé deux tranches le 8 septembre : à 5 ans pour 1,75 milliard de renminbi (l’équivalent de 195 millions d’euros), avec un coupon annuel de 3 %, et à 7 ans pour 850 millions de renminbi (87 millions d’euros). La tranche à 5 ans constitue aussi la plus large émission d’un corporate européen ; celle à 7 ans, la plus longue maturité sur ce marché, où celle à 3 ans est plus courante. Le yuan devient une devise de financement pour les groupes étrangers implantés en Chine, compte tenu des capitaux disponibles et des assouplissements de Pékin sur la convertibilité. Lafarge s’apprête également à émettre rapidement des « dim sum bonds » à travers sa filiale locale, Lafarge Shui On (codétenue avec Shui On Construction & Materials). Citi, HSBC, Mitsubishi UFJ et Standard Chartered ont été mandatées pour organiser des présentations aux investisseurs cette semaine.

A lire aussi