L'Avis de...Cyril Mourier, directeur associé du pôle affacturage de De Rhins*

« GE Capital se pose en alternative aux filiales bancaires »

le 03/04/2014 L'AGEFI Hebdo

Ne pas être affilié à un groupe bancaire constitue-t-il un avantage pour GE Capital ? Cela lui permet de se poser en véritable alternative aux concurrents de ce type. Mais son caractère indépendant n’est pas sans freiner son développement. GE Capital est un acteur important du monde de l’affacturage, mais il est plutôt en perte de vitesse dans un marché en forte croissance. Cette situation est due au fait qu’il ne dispose pas d’une clientèle captive à l’inverse des filiales bancaires. La banque peut orienter un de ses clients vers sa filiale d’affacturage dès qu’elle détecte un besoin ou lorsqu’elle ne souhaite pas renouveler une ligne de crédit court terme (le découvert est pour elle plus consommateur de fonds propres et beaucoup plus risqué que la cession de créances). En outre, GE Capital ne fait pas partie des pools bancaires qui financent les opérations de croissance à moyen long terme des entreprises. Il est donc exclu, de fait, des négociations incluant bien souvent le financement court terme. Il n’a donc d’autre choix que de se différencier par l’offre …  D’autant que le marché reste très concurrentiel alors que les taux de marges sur encours diminuent depuis 2009. A mon sens, GE Capital reste l'un des plus innovants en termes d'aménagement des produits proposés au client. Il dispose également d’un système informatique performant permettant de délivrer une information comptable de qualité. C’est un élément clé car les flux en affacturage sont très importants et demandent un prestataire capable de restituer des données pertinentes, fiables et exploitables. GE Capital a toujours disposé d’une avance technologique même si elle tend à se réduire au fil du temps.  *Cabinet de conseil.

A lire aussi