Innovation financière

UBS et Axa IM relancent le marché des CDO synthétiques

le 09/12/2010 L'AGEFI Hebdo

La banque (arrangeur) et la société de gestion ont commencé le placement privé de tranches de Cadenza I, la première titrisation de type « CDO (collateralized debt obligation) synthétique » émise depuis la crise. Ce financement structuré est construit autour de contrats de protection contre le risque de défaut (CDS) sur de la dette corporate. Le portefeuille sous-jacent étant exposé à 20 % au maximum sur des dettes d’entreprises notées speculative grade (BB ou moins), ce CSO (collateralized synthetic obligation) permettrait aux investisseurs de capter du rendement de type high yield, de 200 à 500 points de base (pb) sur le Libor selon les tranches. Pour 80 %, le portefeuille est composé d’actifs notés investment grade, dont les CDS ne rapportent plus que 117 pb, selon l’indice iTraxx Europe. D’après L’Agefi Edition de 7 heures du 1er décembre, les tranches de Cadenza I ont une maturité de trois à cinq ans, contre sept à dix ans avant la crise. Le marché évoque l’existence d’une tranche « senior mezzanine » notée AA. La transaction porte sur plusieurs devises pour des investisseurs européens et du Moyen-Orient.

A lire aussi