Les «Big Three» tiennent le haut du pavé sur le marché des agences de notation

le 29/12/2016

Les trois agences historiques restent dominantes, constate la SEC, mais la concurrence s'installe peu à peu dans certains secteurs émergents.

Annual Report on Nationally Recognized Statistical Rating Organizations
Télécharger le document

Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch conservent leut position dominante aux Etats-Unis. Selon le Bureau des notations de crédit (OCR), qui a publié fin décembre son rapport annuel sur l'état du marché des agences de notation (NRSRO) accréditées par le gendarme américain des marchés financiers (SEC), le trio de tête totalise plus de 96% de parts de marché  toutes catégories confondues constate l'OCR, laissant peu de place aux sept agences concurrentes. S&P reste en tête avec 49% du marché, devant Moody’s (34%) et Fitch (13%). Pour les notations des seules obligations d'Etat, la part de marché cumulée des «Big Three» atteint 99%.

La concentration est plus faible dans les marchés non gouvernementaux. Les parts de marché de S&P et Moody’s diminuent respectivement de 13,8% et 2,5% si on exclut ces produits. Malgré tout, seule A.M. Best parvient à dépasser le trio de tête dans le secteur très limité des compagnies d’assurance qui représente un peu moins de 1% du marché, encore largement dominé par les obligations d’état qui comptent pour 77,9% des notations émises.

L'OCR met en garde sur les possibles conflits d’intérêts qui pourraient pousser les agences à modifier leurs résultats pour améliorer le rendement d’une émission ou valoriser le portefeuille d’un client. Mais l'OCR reste optimiste. «Suite à nos efforts, les NRSRO redoublent d'attention sur leur stratégie, le suivi rigoureux des procédures pour gagner en transparence, en qualité et en intégrité», s'est félicité Thomas J. Butler, directeur du Bureau des notations de crédit de la SEC.

Annual Report on Nationally Recognized Statistical Rating Organizations
Source :
Securities and exchange commission
Date :
décembre 2016
Langue :
Anglais
Pages :
40

A lire aussi