Coup de frein brutal au financement par le capital-risque

le 19/01/2016

Télécharger le document

Dans leur étude trimestrielle sur le financement des start-up, KPMG et CB Insights notent un coup de frein très net au financement par le capital-risque dans le monde au quatrième trimestre 2015.

De 38,7 milliards de dollars au troisième trimestre, le "Venture Capital" est passé à 27,2 milliards au quatrième, alors que le nombre de deals conclus a touché son plus bas niveau depuis le premier trimestre 2013 (avec 1742 deals contre 2008 au T3).

Le ralentissement attendu de la croissance chinoise et la hausse progressive des taux aux Etats-Unis ont rendu les investisseurs plus réticents au risque, souligne l'étude. Ce qui a notamment fait chuter les "méga-rounds" aux Etats-Unis et en Asie, les investissements de plus de 100 millions de dollars (de 72 à 38 entre le T3 et le T4).

Les valorisations moins élevées qu'attendu aux Etats-Unis à l'occasion de certaines introductions en Bourse ont également douché la confiance des investisseurs, soulignent les auteurs de l’enquête.

Ces chiffres sont à relativiser toutefois. En prenant la totalité de l'année 2015 en compte, le financement par capital-risque a explosé à 128 milliards de dollars (et 7872 deals conclus), soit 44% de plus qu'en 2014.

Source :
CB Insights et KPMG
Langue :
Royaume Uni
Pages :
96

A lire aussi