L'objectif de sécurité alimentaire peut offrir des opportunités d'investissement

le 11/05/2015

Télécharger le document

Une trentaine d’entreprises cotées offrant des solutions prometteuses sur le plan alimentaire pour les pays en développement pourraient procurer des opportunités d’investissement dans le secteur agro-alimentaire, estime Mirova, filiale dédiée à l’Investissement socialement responsable du groupe BPCE, dans une étude réalisée avec l’Université de Cambridge et publiée le 7 mai 2015.

Selon Mirova, l’objectif de la sécurité alimentaire au niveau mondial dans les dix prochaines années nécessite 260 milliards de dollars (230 milliards d’euros) d’investissements au sein des pays en développement.

L’étude identifie deux catégories d’entreprises : celles qui innovent, proposent des changements radicaux dans le processus de production et de conditionnement et peuvent créer de nouveaux marchés ; et celles qui se limitent à une amélioration substantielle des méthodes actuelles.

Ces opportunités d’investissements sont principalement liées à de nouvelles techniques permettant d’améliorer la productivité des agriculteurs et de limiter le gâchis alimentaire dans la chaîne de conditionnement et de commercialisation. D’autres solutions, qui proposent des gains importants en terme d’économies d’eau et de meilleure productivité nécessitent une meilleure éducation des producteurs sans offrir d’opportunités commerciales ad hoc.

Source :
Université de Cambridge et Mirova
Langue :
Royaume Uni
Pages :
57

A lire aussi