Moving mainstream, le rapport sur l'état des lieux de la finance alternative en Europe

le 25/02/2015

Télécharger le document

L’évolution des modes de financement alternatifs en Europe, basé sur des plateformes en ligne, est au centre d’une étude publiée par l'Université de Cambridge et EY le 23 février, intitulée « Moving mainstream, le rapport sur l’état des lieux de la finance alternative en Europe ». L’étude précise qu’il s’agit d’instruments financiers et de canaux de distribution qui sont apparus en dehors du système financier traditionnel, à l’issue de la crise de 2007-2008. Parmi ces nouveaux modes de financement, figurent notamment le crowdfunding avec prise de participation, le prêt entre pairs, le financement participatif sans contrepartie financière et les titres de créances.

Le nouveau centre pour le Financement Alternatif de la Judge Business School de l'Université de Cambridge et le cabinet Ernst & Young ont interrogé entre octobre 2014 et janvier 2015 plus de 14 associations industrielles et 255 plateformes européennes, couvrant entre 85 et 90% du marché du financement alternatif en ligne européen.

En 2014, la finance alternative a collecté près de 3 milliards d’euros en Europe ce qui correspond à un bond de 144 % par rapport à 2013. Selon cette étude, ces solutions de financement vont connaître une forte accélération. Elle estime que le marché pourrait être multiplié par près de 2,5 en 2015 à 7 milliards d’euros.

Source :
University of Cambridge & EY
Langue :
Royaume Uni
Pages :
44

A lire aussi