Le FMI reconsidère les frontières de la finance de l'ombre

le 08/01/2015

Télécharger le document

Pour mesurer la taille de la finance parallèle (shadow banking), des experts proposent dans une note publiée cette semaine par le Fonds monétaire international (FMI) de ne pas s'en tenir aux activités menées par les institutions non bancaires mais d'inclure aussi certaines activités des banques. Une approche sensiblement différente de celle proposée par le Conseil de stabilité financière (FSB).

Source :
Fonds monétaire international (FMI) / International monetary fund (IMF)
Langue :
Royaume Uni
Pages :
112

A lire aussi