Partenariat

M&G (Lux) Positive Impact Fund : une gestion d’impact à l’échelle mondiale

M&G Investments
le 05/10/2020

M&G (Lux) Positive Impact Fund : une gestion d’impact à l’échelle mondiale

M&G (Lux) Positive Impact Fund : une gestion d’impact à l’échelle mondiale

Pour plus d’informations sur les termes financiers utilisés dans cet article, veuillez consulter le glossaire.

Lancé en 2018, le fonds M&G (Lux) Positive Impact Fund sélectionne des entreprises du monde entier, actrices d’un monde meilleur. Le fonds soutient aussi bien la mise au point de nouveaux traitements antiallergiques que le développement de moyens de paiement faciles d’accès dans les pays émergents. Nos questions à John William Olsen, gérant du fonds.

Comment votre fonds se distingue-t-il de l’ensemble des fonds d’investissement responsable ?

John William Olsen : Le fonds adopte une approche d’impact. Le but est de sélectionner des entreprises qui participent concrètement à l’amélioration du monde sur le plan social ou environnemental. Il s’agit d’une philosophie différente de la méthodologie « Best in class », plus courante, qui permet de financer tous les secteurs en se concentrant sur les entreprises les plus responsables dans chaque univers. Les fonds à impact, encore peu courants en Europe, investissent dans des entreprises qui apportent des solutions très concrètes face aux problèmes actuels.

Quels sont les principaux critères pris en compte pour construire votre portefeuille ?

Tout d’abord, nous appliquons des critères d’exclusion. Sont par exemple exclues les entreprises impliquées dans l’exploitation de charbon ou la vente de tabac, ou encore celles qui effectuent des tests sur animaux à des fins non-médicales. Ensuite, parmi les sociétés éligibles à l’échelle mondiale, nous identifions celles qui apportent des solutions concrètes dans le domaine environnemental (par exemple, lutte contre le réchauffement climatique et économie circulaire) ou dans le domaine sociétal (amélioration de la santé, intégration sociale, amélioration des conditions de travail, à titre d’exemple). Nous mesurons ces impacts de manière très précise. Le travail de sélection est réalisé de manière collégiale avec les analystes.

Dans les pays émergents, comment s’assurer que les impacts officiellement déclarés sont bien réels ?

Le problème des déclarations d’intentions qui ne sont pas suivies d’effets n’est pas réservé aux entreprises des pays émergents et peut se poser dans le monde entier. Nous sommes donc extrêmement attentifs aux impacts tangibles et mesurables de chaque entreprise. Toutes les données sont vérifiées. On se rend ainsi compte que certaines entreprises des pays émergents ont un impact sans équivalent pour améliorer réellement les conditions de vie humaines. Leur impact social est très fort et c’est pour cette raison que nous les sélectionnons. Il s’agit notamment d’entreprises présentes sur le segment de l’éducation, ou dans le secteur bancaire.

Les banques des pays émergents sont parfois sujettes à caution, qu’est-ce qui vous pousse vers ce secteur ?

Prenons l’exemple de HDFC Bank, qui est une banque indienne. Sa particularité est d’avoir développé un système de paiement par téléphone mobile, très peu coûteux, qui s’adresse notamment aux PME indiennes. Cette technologie est également utilisée au Kenya. Dans ces pays, les agences bancaires sont peu nombreuses, mais l’utilisation du téléphone portable est très répandue. L’impact économique et social de cette solution est donc extrêmement fort au niveau local, en rendant possible une vie économique dans des régions parfois très enclavées. Il nous a semblé important de soutenir ce type d’initiative à travers notre fonds.

Avez-vous d’autres exemples d’entreprises de ce type dans lesquelles le fonds est investi ?

Chaque entreprise a de bonnes raisons d’avoir été choisie. Dans le secteur de la santé par exemple, nous avons en portefeuille ALK-Abelló, une entreprise danoise active dans le traitement des allergies. L’entreprise développe des traitements novateurs, notamment sous forme de comprimés, pour remplacer des traitements souvent beaucoup plus contraignants, par exemple pour le traitement de l’asthme. Ces solutions sont d’une grande aide pour les enfants concernés. Dans un autre domaine, citons Schneider Electric, leader mondial des composants électriques à basse tension, qui permet de répondre aux enjeux de la transition énergétique pour les centres de données, ou plus largement pour la consommation énergétique des bâtiments.

Comment le fonds a-t-il réagi à la crise du coronavirus en début d’année ?

Notre poche de liquidités au moment de la crise (6,7 % des encours du fonds) nous a permis d’atténuer le choc. Ensuite, la crise a plus lourdement affecté les valeurs cycliques que les valeurs de croissance et les valeurs défensives, or nous sommes surtout investis sur des entreprises qui appartiennent aux deux dernières catégories. Enfin, la diversification mondiale du fonds lui a permis de bien profiter du rebond survenu depuis la mi-mars, même si nous ne sommes pas investis sur les valeurs technologiques qui ont connu une forte envolée ces derniers mois.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Source : Morningstar Inc., au 31.08.2020, de VL à VL, sur la base des dividendes nets réinvestis pour la part A Acc en euro du fonds M&G (Lux) Positive Impact Fund.

L’indice de référence est un comparateur permettant de mesurer la performance du fonds. Il s’agit d’un indice de rendement net qui inclut les dividendes après déduction des retenues à la source. L’indice a été choisi comme référence du fonds car il reflète le mieux l’étendue de la politique d’investissement du fonds. L’indice de référence est utilisé uniquement pour mesurer la performance du fonds et n’entrave pas la construction du portefeuille du fonds. Le fonds est géré activement. Le gérant du fonds a toute liberté pour choisir les investissements à acheter, à conserver et à vendre dans le fonds. Les avoirs du fonds peuvent s’écarter considérablement des éléments de l’indice de référence.

La valeur et les revenus générés par l’actif du fonds fluctueront à la hausse comme à la baisse. Ainsi, la valeur de votre investissement pourra aussi bien baisser qu’augmenter. Rien ne garantit que le fonds atteindra son objectif et il est possible que vous ne récupériez pas la totalité de votre investissement initial.

Le fonds détient un petit nombre d’investissements et, par conséquent, une baisse de la valeur d’un seul investissement peut avoir un impact plus important que s’il détenait un plus grand nombre d’investissements.

Le fonds peut être exposé à différentes devises. Les fluctuations de change peuvent avoir une incidence défavorable sur la valeur de votre investissement.

Investir dans les marchés émergents comporte un risque de perte plus élevé en raison, entre autres facteurs, de risques politiques, fiscaux, économiques, de change, de liquidité et réglementaires plus élevés. Il peut être difficile d’acheter, de vendre, de conserver ou d’évaluer des investissements dans ces pays.

Une description plus détaillée des risques auxquels le fonds est exposé est incluse dans le Prospectus du fonds.

Veuillez noter que :

Le fonds investit principalement dans des actions d'entreprises. Par conséquent, sa valeur liquidative est susceptible de présenter une plus grande volatilité que celles des fonds investissant dans les obligations et/ou les instruments monétaires.

Avant toute souscription, vous devez lire le Prospectus, qui contient une description des risques d'investissement associés à ces fonds. Les informations contenues dans le présent document ne remplacent en aucun cas un conseiller financier indépendant. Les Statuts, le Prospectus, le Document d’Informations Clés pour l’Investisseur (DICI), les Rapports Annuels et Intérimaires et les Etats Financiers des Fonds peuvent être obtenus gratuitement auprès M&G International Investments S.A.; de la succursale française du distributeur : 8 rue Lamennais, Paris 75008 Paris ; ou auprès de l’agent de centralisation français du Fonds: RBC Investors Services Bank France. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social : 16, boulevard Royal, L 2449, Luxembourg.

A lire aussi