Capgemini et Altran franchissent une nouvelle étape vers leur rapprochement

le 12/08/2019

Les deux groupes ont défini les termes et conditions du projet d’acquisition d’Altran par Capgemini dans le cadre d’une offre publique d’achat amicale lancée en juin.

Capgemini, siège social rue de Tilsitt, Paris 16e.
(Antoine-Repessé)

Capgemini et Altran Technologies ont annoncé par communiqué, lundi matin, avoir franchi une nouvelle étape en vue de la création d’un leader mondial de la transformation digitale des entreprises industrielles et de technologie. Le 11 août 2019, les deux groupe sont  en effret parvenus à la signature  d’un accord de rapprochement (Tender offer agreement) qui énonce les termes et conditions du projet d’acquisition d’Altran par Capgemini dans le cadre d’une offre publique d’achat amicale au prix de 14 euros par action.

Cette étape, avant la finalisation de ce rapprochement qui reste envisagée d’ici fin 2019, fait suite à la signature de l’accord de négociations exclusives le 24 juin 2019, et à la finalisation des procédures d’information-consultation des instances représentatives du personnel requises au sein de Capgemini et d’Altran, précisent le communiqué. Le Comité d’entreprise international de Capgemini a émis son avis sur l’opération le 16 juillet 2019, et le Comité central d’entreprise de l'UES d’Altran et le Comité d’entreprise européen d’Altran ont également chacun émis leur avis sur l’opération le 2 août 2019 et le 8 août 2019, respectivement.

Réuni le 9 août 2019, le conseil d’administration d’Altran a considéré à l’unanimité des membres présents ou représentés que l’offre est dans l’intérêt de la société, de ses actionnaires, de ses salariés ainsi que des autres parties prenantes, a approuvé les termes de l’offre, et a indiqué que, sous réserve des obligations qui lui incombent en vertu des lois applicables et des termes et conditions de l’accord de rapprochement, il avait l’intention de recommander aux actionnaires de la société d’apporter leurs actions à l’offre dans le cadre de l'avis motivé qui sera rendu après remise du rapport de l’expert indépendant. Le conseil d’administration d’Altran a également désigné le cabinet Finexsi en qualité d’expert indépendant.

Le dépôt de l’offre par Capgemini demeure soumis à la réalisation de diverses conditions préalables usuelles liées notamment à l’obtention d’autorisations réglementaires (comme le CFIUS aux Etats-Unis, et au titre du contrôle des concentrations). Cependant, Capgemini se réserve la possibilité d'y renoncer et de déposer l'offre publique d'achat avant la finalisation de ces dernières démarches.

L'offre sera soumise à la condition de l’obtention par Capgemini d’un nombre d’actions représentant au moins 50,10 % du capital social et des droits de vote d'Altran sur une base entièrement diluée.

De son côté Capgemini a annoncé, le 29 juillet, avoir signé un accord en vue d'acquérir Konexus Consulting, leader du conseil en stratégie et management pour l'industrie énergétique en Allemagne.  "Cette acquisition vient renforcer Capgemini Invent, la marque d'innovation, de conseil et de transformation digitale du groupe Capgemini, sur les marchés de l'Allemagne et de l'Europe centrale", indique le groupe dans un communiqué. 

Sur le même sujet

A lire aussi