Madrid compte suspendre l'autonomie politique de la Catalogne samedi

le 19/10/2017

Une réunion spéciale du conseil des ministres a été convoquée après les récentes déclarations du président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy s’inquiète du prix politique de l’impopularité de ses mesures.

Le gouvernement espagnol activera samedi l'article 155 de la Constitution, qui permettra de suspendre l'autonomie politique de la Catalogne, ont annoncé jeudi les services du président du gouvernement, Mariano Rajoy.

Cette réunion spéciale du conseil des ministres a été convoquée après que le président de la Généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, a annoncé qu'il pourrait demander au Parlement régional de voter sur une déclaration formelle d'indépendance si Madrid n'accepte pas d'ouvrir un dialogue.

La vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, estime que Carles Puigdemont n'a pas répondu aux autorités espagnoles sur le fait d'avoir ou non déclaré l'indépendance de la Catalogne. 

A lire aussi