Amundi ne veut pas racheter Pioneer à n’importe quel prix

le 19/10/2016

La société de gestion d'actifs affirme qu'elle ne compte pas acquérir la filiale d'UniCredit pour 4 milliards d'euros, contredisant des affirmations de presse.

Amundi, chef de file des filiales de gestion des banques françaises. Photo PHB.

La première société de gestion européenne Amundi a démenti mercredi les montants évoqués pour le rachat de la filiale de gestion d'actifs d'UniCredit, Pioneer Investments.

Bien qu'elle "confirme son intérêt concernant Pioneer", la société "dément les niveaux de valorisation de Pioneer qui lui sont attribués", écrit Amundi dans un communiqué publié mercredi 19 octobre.

La filiale de Credit Agricole SA fait ici référence à des rumeurs parues début octobre dans la presse italienne et confirmées par Reuters, affirmant qu'Amundi était prêt à offrir 4 milliards pour la filiale d'UniCredit, valorisée jusque-là 3 milliards d'euros.

Amundi rappelle également que la politique d'acquisition de la société "s’inscrit dans des critères financiers stricts", avec 10% de retour sur investissements visés à horizon de trois ans.

Sur le même sujet

A lire aussi