Nyse Euronext de nouveau convoité par ICE

le 20/12/2012

L'opérateur boursier IntercontinentalExchange pourrait officialiser dès ce jeudi son offre de rachat du groupe chargé de gérer, notamment, les places de New York et de Paris, pour un montant de 6 milliards d'euros.

Photo: PHB/Agefi

L'opérateur boursier IntercontinentalExchange (ICE) pourrait officialiser dès ce jeudi son intention de racheter Nyse Euronext, qui gère entre autres les places de New York et de Paris, pour un montant de huit milliards de dollars (6 milliards d'euros).

Selon le Wall Street Journal, qui a révélé cette information, les termes proposés par ICE valoriseraient Nyse Euronext à 33 dollars par action, soit une prime de 37% par rapport à son cours de clôture du mercredi 19 décembre. L'opération se ferait à la fois en espèces et en titres, selon la chaîne de télévision CNBC. A son cours de clôture de 24,05 dollars mercredi, Nyse Euronext affichait une capitalisation boursière de 5,8 milliards de dollars. Les intéressés se sont refusés à tout commentaire.

ICE n’en est pas à sa première tentative. Il y a deux ans, l’opérateur avait fait une offre de rachat de 11 milliards de dollars sur Nyse Euronext, en association avec Nasdaq OMX. L’objectif était alors de se partager ensuite les actifs de la société convoitée, ICE visant plus particulièrement l'activité de produits dérivés de sa cible. L’offre de ICE était alors en concurrence avec le projet de la Bourse allemande Deutsche Börse de rachat de Nyse Euronext pour un montant de 9,3 milliards de dollars. Les deux projets avaient avorté en raison de contraintes réglementaires.

Selon le Wall Street Journal,  ICE envisagerait aujourd'hui la revente des activités cash de sa proie sur le Vieux continent, en France, aux Pays-Bas, en Belgique et au Portugal.

A lire aussi