CA CIB se retire du courtage asiatique

le 29/03/2012

Photo: PHB/Agefi

Le projet d’accord avec le broker asiatique Citics présenté en juillet dernier est remis en cause, a annoncé ce jeudi soir Crédit Agricole CIB (CA CIB). Initialement, la banque d’investissement française prévoyait une prise de participation de Citics dans son courtier asiatique, CLSA, comme dans son courtier européen, Cheuvreux, à hauteur de 19,9%. La banque verte envisageait dans cette perspective une fusion de ses deux entités, afin de former un courtier présent sur les deux continents.

Mais, « compte tenu de l'évolution du contexte économique et des discussions récentes entre les parties, un  consensus  a été trouvé  pour modifier la transaction annoncée en juillet dernier » déclare CA CIB dans un communiqué. Le nouveau schéma prévoit de sortir Cheuvreux du périmètre des négociations. Il reste donc dans le giron du Crédit Agricole et « ses nouvelles orientations stratégiques seront annoncées ultérieurement ». A l’inverse, l’avenir de CLSA sera vraisemblablement celui d’un courtier purement asiatique, puisque la banque française est décidée à céder sa participation de 80,1% « concomitamment  à l'acquisition prochaine de celle de 19,9 % par CITICS ».

Les parties se sont ainsi engagées dans de nouvelles négociations.

A lire aussi