Dexia et Natixis s'enfoncent dans le rouge

le 26/02/2009

Dexia et Natixis s'enfoncent dans le rouge

Natixis a fait état d'une perte de 2,8 milliards d'euros en 2008, dont plus de 1,6 milliard dans un quatrième trimestre marqué par une hausse du coût du risque et des pertes de trading sur les métiers actions. «Les impacts liés à la crise s'élèvent au quatrième trimestre 2008 à 1,3 milliard d'euros pour le PNB, et 1,0 milliard d'euros pour le coût du risque», précise le communiqué de la filiale des Banques Populaires et des Caisses d'Epargne. Les comptes de Natixis font aussi apparaître une vive dégradation des comptes des Caisses d'Epargne régionales, consolidés à 20%, dont le PNB diminue de 11% sur l'année.

De son côté, Dexia a publié une perte nette de 3,32 milliards d'euros, supérieure de près de 11% à l'estimation de perte de 3 milliards communiquée au marché en janvier à cause d'une dépréciation de 300 millions d'euros sur un portefeuille d'obligations immobilières américaines.

A lire aussi