Les investisseurs prudents sur l’introduction d’Ares en Bourse

le 15/05/2014 L'AGEFI Hebdo

Levée difficile. Les investisseurs ont montré une certaine méfiance lors de l’introduction de la société de private equity Ares Management sur le Nyse, en dépit de prétentions revues en baisse. Le titre a abandonné 2,1 %, de 19 à 18,60 dollars en clôture, pour sa première cotation. Soit une capitalisation sous les 4 milliards de dollars pour la société de private equity, crédit et immobilier qui comptait 74 milliards de dollars d’actifs sous gestion fin 2013. En parallèle à l’émission dirigée par JPMorgan et BoAML de près de 11,4 millions d’actions nouvelles, le principal actionnaire, Ares Holdings, filiale du fonds souverain d’Abou Dhabi Adia, a renoncé à vendre 6,8 millions de ses propres parts. Connu pour ses participations dans les bagages Samsonite ou le distributeur Neiman Marcus, Ares était le premier acteur du private equity à se présenter en Bourse depuis Carlyle au printemps 2012. Mais le contexte est plus difficile pour les IPO américaines depuis un mois, les actions de Carlyle, KKR, Apollo ou Blackstone accusant une baisse cette année.

A lire aussi