FINANCEMENT DE PROJETS State Bank of India toujours leader

le 12/06/2014 L'AGEFI Hebdo

Un marché en perte de vitesse

Les financements de projets privés et publics, calculés dans leur ensemble, ont continué à diminuer sur les douze mois écoulés, au 31 mai, avec 233 milliards de dollars (-20 %) de prêts bancaires pour 837 projets, selon ce classement des banques « arrangeurs » réalisé par Dealogic. La baisse d’activité est similaire pour les financements liés aux secteurs publics et pour ceux liés à l’énergie. Sur la période étudiée, State Bank of India domine toujours largement ce marché mondial, devant les banques japonaises Mitsubishi UFJ et Sumitomo Mitsui. Le marché asiatique reste le plus important, malgré une baisse d’activité particulièrement nette : -31 %, avec 58 milliards de dollars (248 financements). On y retrouve naturellement State Bank of India, devant Korea Finance et Mitsubishi UFJ, même si les plus gros projets restent situés en Australie, et non en Inde.

Après une bonne année 2012-2013 portée par les projets énergétiques dans le gaz de schiste, le marché a chuté aux Etats-Unis, avec une baisse de 52 % à 19 milliards de dollars. Mitsubishi UFJ y effectue un retour au premier rang, devant ING, Goldman Sachs et Crédit Agricole CIB.

BNP Paribas de retour en Europe

Finalement, l’Europe est le marché qui a le moins souffert sur la période : -2 %, avec 39 milliards d’euros (pour 186 projets). Et les banques françaises en profitent, notamment BNP Paribas (avec 28 projets financés), devant Crédit Agricole CIB (34 projets) et Sumitomo Mitsui (23 projets). SG CIB et Natixis apparaissent aussi dans le top 10, après en être sorties l’an dernier,

et malgré un nouveau recul du marché hexagonal (de 4,7 à 2,2 milliards d’euros).

Parmi les grands projets financés sur le Vieux Continent, citons le refinancement de Lundin Petroleum en Norvège (2,9 milliards d’euros), le parc éolien offshore Gemini aux Pays-Bas (2,1 milliards d’euros), la centrale énergétique Fortum Sale en Suède (1,9), Elga Coal en Russie (1,8) ou le refinancement de Porterbrook au Royaume-Uni (1,5). 

Classement des établissements arrangeurs de financements de projets en 2013-2014 (au 31 mai)

A lire aussi